Le courrier électronique ça desinhibe !

Publié le par Mr le prof

Certains vont croire qu'à l'université les enseignants sont constamment harcelés par les étudiantes ! Il se trouve que cette année, j'ai eu plusieurs cas, mais ce n'est pas toutes les années comme cela ! Et c'est tant mieux !

Quand je vois une étudiante qui me fait du rentre-dedans, je me dis toujours que quand même "de mon temps, ce n'était pas comme ça !". Alors bien sûr lorsque j'étais étudiant, peut-être - et même surement car le monde n'a pas pu changer aussi vite - que les étudiantes draguaient également les profs mais je ne le voyais pas, car en général cela se passe dans un moment "d'intimité" quand un(e) enseignant se retrouve seul(e) avec un(e) étudiant(e). Mais quoiqu'il en soit, de nos jours, il y a quelque chose qui n'existait pas il y a encore quelques années, c'est la possibilité pour les étudiants d'envoyer des courriers électroniques aux enseignants. Par courrier électronique, l'étudiant(e) se retrouve virtuellement en "tête à tête" avec l'enseignant(e) mais en même temps à distance ce qui permet parfois de dire des choses qui n'aurait jamais été dites en face à face. Voici un échange de courrier qui s'est déroulé récemment. Vous en jugerez et peut-être penserez vous que tout est normal... Moi pas !

J'enlève du mail tous les commentaires techniques qui sont (quand même !) l'objet premier des mails car ils ne feraient qu'allonger inutilement ce billet. Je ne laisse donc que les phrases qui me semblent aller au delà du ton qui sied dans un échange étudiante / enseignant.

Mail n°1

Je suis Pauline X (étudiante en M2 xxx) et je vous adresse ce mail aujourd'hui car le projet d'étude dont vous nous avez fait part lors de notre dernière rencontre (enfin pas tout à fait puisque nous nous sommes croisés au restaurant ce vendredi midi là) m'intéresse et retient également l'attention de quatre autres étudiantes. Quel succès Monsieur !

Aussi, nous sommes désireuses de nous mettre au travail le plus rapidement possible, je vous demande donc de me retourner par email les objectifs de l'étude ainsi que la méthodologie préconisée et bien sur tous les éléments qui nous permettront de construire cette étude.

Je vous remercie de l'attention bienveillante que vous porterez à cette requête.

Lorsqu'elle dit "notre derniere rencontre" il s'agissait de mon intervention devant toute sa promo, ce n'était pas du tout une rencontre individuelle.

Réponse mail n° 1 : cette réponse est assez technique et je précise juste un point dans le dernier paragraphe que voici et qui aidera à comprendre le début du mail n°2:

Je reste à votre disposition pour d'éventuels conseils ou un rendez vous. Vous pouvez me contacter sur le mail et téléphone affichés sur le site de 'luniversité, quoique je ne trouve plus ce téléphone pour l'instant. Il doit être caché sous un tas d'articles...

Cordialement.

Mail n°2

Je vous aurais bien volontiers téléphoné afin de discuter de vive voix avec vous de l'avancée du projet, mais à cette heure devenant tardive, je n'ose même pas déranger votre portable bien confortablement logé sous une pile d'articles.
(...)
Nous attendons donc avec impatience de vos précieux et judicieux conseils pour mener cette étude dans les meilleures conditions. Merci.

A très bientôt donc,

Pauline

Réponse technique, rien à signaler, j'examine point par point le travail à effectuer et les solutions possibles.

Mail n°3 . Ici c'est principalement la conclusion du mail qui est notable :

(...)
De plus, je crains de ne pas avoir le temps de recommencer à travailler d'ici à samedi matin. M'accorderez vous un délai supplémentaire ou dois-je vous amener mon travail sur un CD ?

Je vous remercie de traiter ma requête, décidément vous m'êtes indispensable.

A très bientot

Pauline

Mail n°4 : Elle m'appelle par mon prénom mais me vouvoie quand même (c'est déjà ça)

Bonsoir (prénom),

(...)
Dans l'attente impatiente de vous lire,
A bientôt,
Pauline

A force de réponses 100% techniques de ma part, c'est le dernier mail dont le ton est un peu séducteur. Dans le mail suivant elle m'appelle par mon nom et termine par cordialement et son nom complet ! Enfin !!! Tout arrive.

 

Ce que je remarque ici (ou encore ici), ce sont toujours les très jolies étudiantes qui draguent les profs. J'ai une théorie là dessus, mais j'y reviendrai dans un prochain billet. En attendant pas de billet jusqu'à dimanche car je pars en congrès à l'étranger, et ça va être très chargé, donc même s'il y a internet à l'hotel je ne pense pas avoir le temps, mais qui sait...

Commenter cet article

Lettre recommandée en ligne 04/12/2015 11:38

Mail-certificate est une nouvelle plateforme qui vous permet d'envoyer des lettres recommandées en ligne sans bouger de chez vous et à moindre cout.

samar 23/11/2010 00:47


bas j'en sais pas ou est le probléme si une étudiante est charmée par un prof je trouve ca narcisique de la part d'un prof enfait pas toutes les filles draguent les profs juste pour les notes
d'examen,plusieurs ont eu de coup de foudre et n'ont pas pu résister la raison se perturbe quand le coeur frappe trés fort ,le prof passe peut etre beaucoup de temps avec les etudiants surtout meme
toute la semaine les etudiants les rencontrent dans le hall ou quelquepart je veux dire quand on passe trop de temps avec quelqun peut etre peut developper nos sentiments envers lui ca n'empeche
pas aussi d'y penser serieusement a l'aborder oui souvent on est décus par le refus de quelqun superieur a nous mais je penses que c'est narcissique de penser que la difference culturelle et
materiele et peut etre dage peut tuer des sentiments les plus innocents du monde ,moi j'étais trop amoureuse d'un prof danglais mais que j'ai jamais eu l'occasion d'etre son etudiante je le voyais
souvent juste de loin ,tres charmant meme si il est age et meme si j'etais decue au bout quand je lui ai avoue que je l'aime il m'a traumatisait de choses stupides que personne ne doit savoir cest
comme on fait des choses interdits alors quil aurait pu me prendre dans ses bras et etre heureux aulieu de continuer seul dans la vie 15 ans de difference oui biensure le desir narcissique
l'empeche dommageeeeee pourtant je l'aime toujours tres fort.............


Luella 30/05/2010 11:29


Je viens de lire les autres commentaires. Attention, tous étudiants ne sont pas des stratèges vicieux cherchant à séduire leur prof pour assurer leur avenir. Certains sont simplement des adultes en
construction qui s'identifient à leur prof, mélange tout à la manière de Stefan Zweig (confusion des sentiments, je suis amoureuse de ce livre) et tombent ou croient tomber amoureux de leur prof.
Et parfois, ils ne sont pas aidés par ces mêmes profs en mal de reconnaissance... Nous sommes des êtres humains avant d'être des copies à noter tout comme les profs avant d'être des machines à
noter, c'est pour cela que la distance est importance sinon, la question ne se poserait pas... Mais nous ne sommes pas tous stratèges...


Luella 30/05/2010 11:21


C'est rigolo de lire cela car à la date où vous avez écrit l'article, je vivais la même chose en bien pire mais de l'autre côté de la barrière car je suis étudiante... Mais ma prof était entrée
dans mon jeu et nous avions un véritable échange pas du tout professionnel par mail (nous parlions cinéma, de la vie, des paysages etc... entre deux mails sur mon mémoire) jusqu'au jour où je suis
tombée amoureuse et qu'elle a violemment coupé cours à tout contact... (même le bonjour est en trop aujourd'hui...) Comme quoi, pour en arriver là, les mails, c'est parfois dangereux...(sourire)


magdi 28/01/2010 14:47


je voudrais poser quelques questions sur la langue francaise et j'aimerais qu'un professeur me reponde a mes questions par courrier electronique si ce service est disponible merci pour votre
attention